Films
Ajouté le 15 Dec 2017 19:13 par: LBR dans:Séries / Vieilles séries

MASH (intégrale)

  Vu par 1 092 Visiteurs

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/91ubUCVAe9L._SX342_.jpg

À l'origine, MASH était diffusée quotidiennement sur le réseau CBS, la plupart des épisodes durant une demi-heure (les épisodes ayant une longueur de 24 minutes, auxquelles il faut ajouter les coupures publicitaires). La série est généralement considérée comme une sitcom, bien qu'elle soit parfois qualifiée de « comédie noire » ou de « dramedy » en raison du sujet dramatique qu'elle aborde souvent. Le terme de « dramedy », bien que créé en 1978, n'était pas populaire avant que MASH ne quitte les écrans. La série, une « série chorale », se concentrait sur le personnel d'un hôpital de campagne de l'armée américaine, en anglais Mobile Army Surgical Hospital, raccourci sous l'acronyme MASH (les astérisques ayant été rajoutées par l'auteur du livre original, Richard Hooker), durant la guerre de Corée (1950-1953). La « 4077ème MASH » n'était qu'une des unités de chirurgie présentes en Corée. Quand la série s'est développée, elle prit une tournant plus moraliste, Richard Hooker faisant par exemple remarquer que le personnage de Benjamin Franklin « Œil de Lynx » Pierce était bien plus libéral dans la série que dans son livre (dans l'un des livres MASH, Hawkeye fait référence à l'action de « kicking the bejesus out of lefties just to stay in shape », ce qui peut se traduire grossièrement par « foutre les pétoches aux gauchistes juste pour garder la forme »). Bien que la série soit souvent considérée comme une comédie, beaucoup d'épisodes adoptèrent un ton plus sérieux. Diffusée à la télévision alors que la guerre du Viêt Nam avait toujours lieu, la série fut forcée de commenter cette guerre sans pour autant sembler la contester. C'est pour cette raison que la série, sous couvert de comédie, questionnait, attaquait et se moquait souvent du rôle des États-Unis dans la guerre froide. Le moteur des épisodes était à la fois les personnages et le récit (concernant la télévision américaine, on distingue fréquemment deux types de séries : celles dont l'intrigue repose principalement sur les personnages ou « character-driven » et celles reposant principalement sur l'intrigue ou « plot-driven ») et plusieurs épisodes de la série sont narrés par l'un des personnages principaux, dans le cadre de lettres écrites à leurs proches. Le ton de la série pouvait changer, étant assez débridé dans un épisode, ou au contraire plus sobre dans le suivant et une tension dramatique réelle existait souvent entre les civils mobilisés - Œil de Lynx, Trapper et B.J. Hunnicutt par exemple -, forcés de quitter leur foyer pour soigner des blessés de guerre et le personnel de l'armée, comme Margaret Houlihan ou le colonel Potter, qui représente les idées de patriotisme et de devoir envers son pays. D'autres personnages comme le colonel Henry Blake, le major Charles Winchester et le caporal Maxwell Klinger aident à rendre compte des différents comportements des civils américains à l'égard de la vie dans l'armée, tandis que d'autres personnages secondaires tel que Eldon Quick, Herb Voland, Mary Wickes, et Tim O'Connor aident la série à questionner la place des États-Unis dans la Guerre froide, à la fois en tant que belligérant et en tant que conciliateur.


Langue du Film: FRANÇAIS
Diffusion d’origine: 1972
Nationalité: USA
Genre: sitcom, medicale
Cast: Alan Alda, Wayne Rogers, Loretta Swit




7 Decembre 2017 21:04
un grand merci a boubou
et lbr


Commenter
Name:
E-Mail Address:
Code:
Mise   jour du code
Enter Code: